LIMITATION DES AVANCES SUR PENSION ALIMENTAIRE

Récemment (https://www.aquo.be/non-paiement-dune-pension-alimentaire/), nous vous informions que quels que soient les revenus du parent créancier d’une pension alimentaire (part contributive aux frais d’entretien et d’éducation de l’enfant) celui-ci pouvait demander l’intervention du SECAL si l’autre parent condamné à payer la pension alimentaire ne la payait pas.

Il s’agit d’une bonne nouvelle si ce n’est que l’avance consentie par le SECAL ne correspondra pas nécessairement au montant qui a été fixé par le Juge et n’excédera, en toutes hypothèses, 175€ par mois et par enfant.

175 € dans les frais d’éducation et d’entretien d’un enfant valent mieux que 0€…