A propos du diagnostic A QUO

Objet du « diagnostic gratuit A QUO »

Le « diagnostic gratuit » est un service proposé par A QUO – Association d’Avocats à toute personne physique ou morale qui hésite à consulter un avocat.

Le diagnostic est une « pré-consultation » au cours de laquelle un avocat d’A QUO, sur base des informations fournies par l’interlocuteur, donnera un premier conseil juridique.

Cette « pré-consultation » permettra à l’interlocuteur de prendre, en toute connaissance de cause, et ce sans engagement, la décision de confier la défense de ses intérêts à A QUO – Association d’Avocats.

Ce service « diagnostic gratuit A QUO » n’est pas destiné à ceux :

  • qui ont déjà confié la défense de leurs intérêts à un avocat,
  • qui ont déjà eu recours au « diagnostic gratuit A QUO »,
  • qui font déjà confiance à A QUO – Association d’Avocats.

Principes de fonctionnement du « diagnostic gratuit A QUO »

A QUO – Association d’Avocats consacrera exclusivement 8 heures par semaine non fériée au « diagnostic gratuit A QUO ».

Il est donc possible que certaines demandes ne soient pas traitées faute de temps.

Le temps consacré à chaque « diagnostic gratuit A QUO » n’excèdera pas 30 minutes.

Les moyens de contact proposés par « diagnostic gratuit A QUO » sont les suivants

Par défaut, le moyen de contact retenu sera celui indiqué par l’interlocuteur lors de sa demande de diagnostic.

Les plages de contact figurent dans l’agenda interactif.

Les horaires sont actuellement : les lundis de 08h00 à 10h00 et de 17h00 à 19h00, les mercredis de 14h00 à 18h00.

Les informations personnelles (coordonnées) demandées lors de l’introduction du « diagnostic gratuit » permettent à A QUO – Association d’Avocats de communiquer avec l’interlocuteur.

La procédure de réponse est celle-ci, toujours confirmée par courriel à l’adresse indiquée sur le formulaire  :

  • Dès l’envoi de sa demande, l’interlocuteur reçoit un avis de bonne réception
  • Après analyse de sa demande, A QUO – Association d’Avocats se réserve le droit :
    • de confirmer le diagnostic à la date et à l’heure proposée par l’interlocuteur,
    • de modifier la date et/ou l’heure, après contact téléphonique et en accord avec l’utilisateur,
    • de mettre en attente la demande jusqu’à réception d’ informations complémentaires

Ce premier conseil gratuit, donné sur des informations fournies par l’interlocuteur, ne peut en aucun cas engager la responsabilité de l’ Association A QUO ou de ses avocats.